Chroniques récentes


c4c56a1309fcd5ef38c1098bab5b13aa.jpg

Résultat de recherche d'images pour "10 18 femme insigne" Résultat de recherche d'images pour "désorientale" Couverture Arte, tome 1 Couverture Agnès Sorel maîtresse de beauté

samedi 18 juin 2016

Charly 9

Informations

Couverture Charly 9

Genre : Roman Historique
Parution de la première édition en grand format (chez Julliard) : 10 mars 2011
Edition : Pocket
Parution de l’édition : 1er mars 2012
Nombre de pages : 224 pages
Langue d’origine : Français
Auteur : Jean Teulé
Prix indicatif : 6.30 Euros

Résumé

« Charles IX fut de tous nos rois de France l'un des plus calamiteux.
À 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint-Barthélemy, qui épouvanta l'Europe entière. Abasourdi par l'énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses.
Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous.
Pourtant, il avait un bon fond. »

Mon avis

Depuis le temps que j'entends parler des romans de Jean Teulé, avec grand bien, je me suis lancée et ce sans lire le résumé (grave erreur que j’ai faîtes, par ailleurs). Aimant les romans historiques, je me suis dit qu'au vu des critiques sur ses livres, ils semblaient bien documentés et respectaient tout de même l'Histoire. Que nenni, il n'en est rien !

J'ai abandonné au bout d'un peu plus d'une vingtaine de page, tout en feuilletant les suivantes et en lisant la fin, pour vérifier si le roman était toujours aussi plus que passable. De ce fait, la chronique sera très courte, mais au vu de ce que j'ai lu, je peux vous dire que ce "Charly 9" est un roman contournable plutôt qu'incontournable......
Le style de l'auteur ne colle pas à l'époque et est gênant. Une plume fade, en plus. Les éloges sur la plume de l'auteur me laissent donc perplexe…

De plus, le contexte historique n'est pas maîtrisé du tout. Des incohérences historiques à foison, on sent que l'auteur a pris peu de renseignements sur les personnages qui ont réellement existé et sur la période.  Pour ne vous en citer qu’un exemple, cela m’a hérissé le poil quand Jean Teulé a mis noir sur blanc que Catherine de Médicis, Charles IX et Henri d’Anjou, ses fils, étaient les instigateurs de la Saint Barthélémy. Là, je peux vous dire que j’ai vu rouge. Une des grosses erreurs historiques qui m’a fait lâché le livre. Monsieur Teulé devrait réviser son histoire de France, car ni Catherine, ni Charles, ni Henri, ne sont les comploteurs de cette horrible période. Je passe outre d’autres erreurs, toutes aussi grosses, qui m’ont fait sauter au plafond, tant il y en a, malheureusement…

En bref, l'auteur se sert de l'histoire pour la remanier à sa façon, sans savoir manier fiction et Histoire. Pourtant, un roman historique se devrait de respecter tout de même le contexte et les personnages ayant réellement existé, mais ce n'est pas le cas ici. Un roman bien décevant. A déconseiller à ceux qui aiment les romans Historiques bien documentés, comme moi. Pour ceux aimant les romans Historiques sans trop de rigueur et de documentation dans l'Histoire, cela peut plaire, mais aux autres : fuyez.

Ma note


Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, l’avez-vous apprécié, ou partagez-vous mon avis ? N’hésitez pas à m’en toucher quelques mots en commentaire, je me ferais un plaisir de vous lire et de vous répondre.

A tout bientôt,
Littérairement vôtre,
Nimgarthielle

2 commentaires :

  1. Je me le suis procurer pour un euro dans une brocante. A la lecture de cette chronique,je suis ravie de ne pas avoir mis plus. Je pense quand même le lire mais en gardant en tête de ne pas faire attention à la véridicité des faits historiques sous peine d'être déçue et agacée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, un euro, c'est très bien vu le roman... Enfin, ce n'est que mon avis et peut-être aimeras-tu plus que moi!
      C'est tout à fait, il faut prendre ça plus comme une réécriture de l'histoire, sans chercher à avoir un vrai bon roman historique avec des faits véridiques ;). Peut-être qu'ainsi, ça passe mieux!

      Supprimer

Merci de votre passage. N'hésitez pas à laisser un petit mot par ici.