Chroniques récentes


c4c56a1309fcd5ef38c1098bab5b13aa.jpg

Résultat de recherche d'images pour "10 18 femme insigne" Résultat de recherche d'images pour "désorientale" Couverture Arte, tome 1 Couverture Agnès Sorel maîtresse de beauté

lundi 24 août 2015

Le secret de l'inventeur, tome 1: Rébellion



Informations

Genre : Science-Fiction : Steampunk
Parution de la version originale : 22 Avril 2014
Edition : Lumen
Parution de l’édition : 12 Février 2015
Nombre de pages : 407
Langue d’origine : Anglais (Américain)
Auteur : Andrea Cremer
Traducteur : Mathilde Bourbon
Prix indicatif : 15 Euros

Résumé

« Imaginez un monde où l’Empire Britannique aurait écrasé la Rébellion qui a donné naissance aux Etats-Unis d’Amérique…
Dans ce XIXème siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires Américains qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres enfants de la Rébellion, elle habite un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité Flottante de New-York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie.
Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, auprès de ses compagnons de lutte, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire infestée de rats cuirassés aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde ! »

Mon avis

Quand j'ai entendu parler de ce livre, j'ai tout de suite eu envie de le lire. La couverture, de toute beauté, le résumé plus qu’alléchant et les nombreuses chroniques positives m'ont fait craquée, et forcément, il a vite rejoint ma P.A.L. Little l'ayant aussi dans sa P.A.L, on a décidé d'en faire une lecture commune durant la fin du mois de juillet et au début du mois d'août.

Cette lecture a été une très bonne découverte, j'ai passé un très bon moment, excellent même. Le secret de l'inventeur est même proche du coup de coeur, mais ne l'est pas pour quelques petits points qui m'ont fait tiquer, rien de bien méchant, rassurez-vous car j'ai tout de même adoré le roman!

Au départ, j'ai eu du mal à me plonger dans l'univers, trouvant qu'on était brutalement projeté dans l'histoire, sans comprendre où on était arrivé.
En effet, au début du roman, on retrouve Charlotte, l'héroïne, dans les bois, sans qu'on sache ce qu'elle y fait, ni pourquoi. Elle rencontre un jeune garçon pourchassé par des "Pots de Rouilles", qu'elle décide d'aider. Elle finit par voir que le jeune garçon ne sait pas d'où il vient, ni comment il s'appelle, il est complètement amnésique! Tout ce qu'il sait, c'est qu'il fuit ces fameux "Pots de Rouilles", qui, on l'aura compris, cherche à la capturer. Charlotte et le garçon finissent par les semer, enfin, surtout la jeune fille qui entraîne son nouveau protégé dans une course effrénée pour le tirer d'affaire et l'emmener avec elle vers un arbre, qui révélera un passage secret pour rejoindre les catacombes, là où elle vit, ou plutôt, là où elle est réfugié, avec d'autres enfants de la Résistance, des enfants qui vivent cachés de l'Empire Britannique et dont les parents, pour l'indépendance de l'Amérique, les ont laissé vivre ensemble pour combattre l'Empire Britannique qui ne veut en aucun cas que ceux pour l'indépendance de l'Amérique obtienne ce qu'ils désirent. Là, on commence donc à comprendre où on se trouve, et pourquoi. Mais il y aura fallu un petit temps avant que l'on sache tout cela, et c'est assez embêtant d'avoir les explications plusieurs pages après le début. Personnellement, ça m'a un peu gênée d'être catapulté dans une histoire, aussi brutalement.
De plus, dès le départ, il y a des longueurs, qui auraient pu ne pas être, et tout le long du roman, ces longueurs sont là. En plus des longueurs, l’action a du mal à démarrer, et débute véritablement quelques temps après le début du roman.  C'est un point négatif du roman, qui m'a un petit peu déçue, mais rien de gravissime non plus.


Une fois dans les catacombes, on fait très vite connaissance avec des personnages hauts en couleurs qui les peuplent et surtout, avec les amis proches de Charlotte, Birch, Meg, Jack, Pip, Scoff, et son frère, Ashley qui n'est autre que le chef des enfants vivant dans les catacombes. A partir de là, l'histoire devient intéressante et je m'y suis plongée totalement. Je n'arrivais plus à décrocher. J'étais enfin dans l'histoire!
On apprend d'ailleurs que les parents de Charlotte et Ashley sont des descendants des meneurs de la révolution contre l'Empire Britannique pour l'indépendance de l'Amérique! On se doute donc qu'ils jouent un rôle important dans cette lutte, qui continue, mais dans l'ombre. Dans l'ombre, car les indépendantiste ont perdu la guerre d'Indépendance. 

Historiquement, nous nous trouvons donc au XIXème siècle, mais dans un XIXème siècle où rien n'est pareil, des choses ont changés, surtout pour les Etats-Unis d'Amérique.
Le roman d'Andrea Cremer propose une vision alternative de l'histoire de l'Amérique, une histoire où l'Amérique ne serait pas indépendante mais où les Britanniques auraient encore un contrôle totale sur les Etats-Unis (qui ne s'appellent donc point ainsi), où New-York serait une cité flottante, et où l'Empire Britannique aura partagé l'Amérique du Nord avec les Espagnols et les Indiens, en leur donnant un chacun une petite partie du pays, et en gardant, bien sûr, la plus grosse, bien évidement. Et ça, c'est la grande force du livre. Cette histoire remaniée est vraiment intéressante! Surtout qu'à ce remaniement s'ajoute un univers steampunk vraiment bien construit. Tout un tas de machines pullulent dans "Le secret de l'inventeur", mais aussi cette ambiance propre au steampunk, avec des automates, des sous-marins aux allures de poisson, et j'en passe encore.
Un point très positif donc, qui m'a vraiment ravie.

Pour en revenir à l'Histoire, l'arrivé du jeune amnésique va chambouler l'existence de Charlotte et même de tous dans les catacombes, car, avec lui, des secrets vont être révélés. Des secrets qui vont marquer Charlotte à jamais. Jack et Meg. ceux qu'elles pensaient ses proches amis lui ont cachés bien des choses. Même son propre frère!
Ces révélations, ne sont d'ailleurs que le début, car d'autres révélations attendent encore Charlotte qui va être bien secouée durant l'aventure.
Ces secrets et l'arrivé du jeune amnésique, que Birch baptisera Grave, va mener Jack, Ashley, Meg, Grave et Charlotte à New York, la cité-flottante, la cité de l'Empire pour pouvoir faire avancer la lutte de la Résistance contre l'Empire mais aussi en savoir plus sur Grave.
Là, beaucoup de péripéties les attendront, et c'est à ce moment-là que l'action s'emballe véritablement!
Le hic, c'est que New-York arrive vers la moitié du roman, et du coup, ça m'a un petit peu embêtée que l'action ne débute qu'à partir de là. Ceci dit, avant l'arrivée à New-York, il se passe des choses importantes pour l'histoire, de ce fait, ce point négatif n'est pas si négatif que ça!

Une fois à New-York, on va découvrir d'autres personnages, en apprendre plus sur certains, sur la révolte des indépendantistes qui continuent. De quoi tenir en haleine! On s’aperçoit que même l’aristocrate n'en peuvent plus du joug de l'Empire et sont prêts à aider la Résistance! De ce fait, des négociations entre ces aristocrates et les Résistants vont être mise en place, et Ashley et Jack vont y prendre part, pendant que Charlotte s'intégrera comme une jeune fille de bonne famille venue s'intégrer dans la bonne société New-Yorkaise. Ainsi, elle découvrira ce qui se trame derrière les faux semblants de l'aristocratie, aidée d’Ashley, Meg, Jack et Grave.
On va donc être surpris, comme notre héroïne, de découvrir que derrière tout ce luxe, se cache des gens prêts à faire tomber leur propre gouvernement, prêt à s'allier avec l'ennemi de l'Empire; pour que cesse les mauvais traitement envers les descendants des pro-indépendances, relégués au rebut et à une existence vouée à servir les plus riches; mais aussi pour plus de pouvoir, forcément. Le monde dans lequel vivait Charlotte va s'écrouler avec ce voyage, et rien ne pourra faire revenir les choses en arrière. La lutte prend le l'ampleur, impossible de faire marche arrière.

Le final est riche en rebondissement et en révélation et je peux vous dire que j'ai plus que hâte de savoir ce qui va se passer pour Charlotte et ses amis, car cette fin est horrible! Le cliffhanger est insoutenable, je veux vite savoir la suite! Mais, la suite ne sort qu'en novembre aux Etats-Unis, il va donc falloir patienter (ça va être dur, je vous le dit).

Derrière toute cette histoire de révolte, de secrets, il y a une romance qui se met en place pour Charlotte et un des protagonistes. Même si on la voit venir cette romance, elle est attendrissante et même très bien ficelée car elle n'est pas de tout repos! Un triangle amoureux finit même par s'installer, et, moi qui d'habitude n'aime pas ça, j'ai trouvé le tout si bien mis en place que ça ne m'a pas dérangé. La pauvre Charlotte n'est pas du tout ménagée, c'est le moins qu'on puisse dire.

En parlant de Charlotte, je l'ai de suite adorée! C'est une jeune fille de 16 ans qui a un caractère bien trempée, qui ne se laisse pas faire et ça, j'adore énormément. Je me suis de suite attachée à elle, même quand j'avais du mal à rentrer dans l'histoire, car, elle m'a de suite intriguée. Elle a du répondant, et un côté très touchant. Une héroïne comme je les aime.

Pour les autres, je les ai tous beaucoup aimé, surtout Jack, même si j'ai eu envie de le secouer plus d'une fois, c'est un personnage vraiment sympathique. Deux autres personnages m'ont beaucoup plus mais je ne préfère rien en dire, pour ne pas vous gâcher le plaisir.

La plume de l’auteur est agréable, simple et addictive. Le roman reste assez jeunesse, ne vous attendez donc pas à des intrigues ultra complexe, ni à des personnages à la psychologie bien approfondie. Mais, ce côté jeunesse n’est pas rédhibitoire, après tout, puisqu’il séduit facilement, son histoire étant très prenante et bien ficelée.

En bref, ce premier opus du Secret de l'Inventeur est une excellente lecture. L'histoire est très bien ficelée et prenante. Les personnages sont attachants, avec une personnalité recherchée pour chacun, on est tenu en haleine presque tout du long, l'univers est très bien construit et l'histoire alternative bien trouvée.
Malgré les longueurs et le début un peu laborieux, c'est un livre à lire pour tous ceux qui aime le steampunk et même l'Histoire revisitée! 

Ma note


Retrouvez ici la chronique de Little (à venir)

Et vous, l'avez-vous lu? Si oui, qu'en avez-vous pensé? Avez-vous envie de le lire si non? N'hésitez pas à me faire part de votre avis dans les commentaires, je vous répondrais avec plaisir, comme toujours.

A tout bientôt,
Littérairement vôtre,
Nimgarthielle 

10 commentaires :

  1. J'avais bien aimé surtout pour l'univers steampunk, mais j'avais trouvé que ça se trainait un peu pour l'histoire (j'en attendais plus de cette rébellion dont parlait le titre!) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'univers est vraiment excellent ;). C'est le point fort du livre, enfin,je trouve. C'est vrai que ça traîne un peu, beaucoup de longueurs, ce qui peut être assez gênant (comme je le mettais, ça l'a été parfois durant ma lecture, certaines choses auraient pu être raccourcie ^^). Pour la Rébellion, je te comprends, c'est vrai que vu le résumé, on pourrait s'attendre à en savoir davantage, mais j'ai pris ce tome 1 comme une introduction à l'univers, et en le prenant ainsi, ça passe crème du côté des choses peu encore fouillées, enfin je trouve ;).

      Supprimer
    2. Mince, j'ai posté ma réponse trop vite :p! Le titre est en effet trompeur, ça c'est clair. Je pense que c'est notre traduction qui est en cause pour le coup, j'ai farfouillé pour la V.O et n'est vu aucun titre pour ce tome 1, juste spécifié que c'est un tome 1... Les étrangetés de la traductions parfois ^^. je me demande même si certaines longueurs ne viennent pas de la traductions, vu déjà le hic pour le titre......Enfin je n'en mettrais pas ma main à couper non plus mais je serais curieuse de le lire en v.o à l'occasion du coup $$.

      En tout cas, merci de ton commentaire ;).

      Supprimer
  2. Un bon moment pour moi également, je serais curieuse de lire la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette lecture est vraiment plaisante ^^! Dire que la suite sort en novembre en v.o arrrgh! Quelque chose me dit qu'il y aura plus d'action, ce tome servant d'introduction (du moins, à mon avis, vu qu'on présente les personnages, l'intrigue, là où on se trouve, etc, ..).

      Supprimer
  3. Ce livre me donnait très envie, mais j'ai un peu peur que les points qui ont fait que ça ne soit pas un coup de cœur pour toi, rendent ma lecture vraiment décevante... A voir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente quand même, il est tout de même bien malgré ces petits points négatifs ;). Rien que pour l'univers et l'histoire, ça vaut le coup.
      Si tu veux, je te le passerais, en plus il est très rapide à lire ^^.

      Supprimer
  4. Ce livre me fait envie depuis un petit moment et je dois avouer que le fait de voir qu'autant de personnes l'ont aimé à ce point n'arrange rien... Il faut vraiment que je le trouve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille vivement! Normalement, tu ne devrais point être déçue ;). J'avoue que le fait que beaucoup ont aimé n'arrange pas l'envie! Héhéhéhé ;).

      Supprimer

Merci de votre passage. N'hésitez pas à laisser un petit mot par ici.