Chroniques récentes

CHRONIQUES RECENTES

Couverture Arte, tome 1 Couverture Agnès Sorel maîtresse de beauté Couverture Une autre idée du silence Couverture Charly 9 Couverture Vostok Couverture La terre qui penche Couverture Adélaïde et le coeur du régent Couverture Sorceleur, tome 1 : Le Dernier Vœu

vendredi 29 mai 2015

Challenge Week-end à 1000 #1!

Bonjour bonjour amis livresques,

Aujourd'hui, on se retrouve avec un article un peu spécial car il s'agit d'un challenge et pas n'importe lequel, le fameux Challenge à 1000 que Lili Bouquine a initié il y a de cela quelques année, plus exactement en Janvier 201,3 pour notre plus grand plaisir à nous tous livrovores! Une idée géniale en tout cas!
Cela fait plusieurs fois que je vois ce fameux challenge, et j'hésite à chaque fois. Mais là, je me suis dit, allez hop! Je me lance, je le fais!

Alors, je me suis inscrite, et dès ce soir, je me lance dans mon premier Week-End à 1000 *moment émotion ^^*!

Je compte bien tenir le challenge et qui sait, peut-être même dépasser les mille pages?!

Maintenant, passons aux choses sérieuses, voici les livres que j'ai sélectionné pour ce Week-End de folies livresques (je vous mets les résumé avec, pour une fois, je me suis dit que ça serait pas mal!). Pour certains, ils figuraient déjà dans mes livres en cours de la semaine, ce sera l’occasion de les finir :)!

La trilogie des gemmes, tome 1 : Rouge Rubis
De Kestin Gier

 Couverture Rouge Rubis

«Gwendolyn est une ado comme les autres. Bon, d'accord, il lui arrive de voir des fantômes dans les couloirs de son lycée. Et puis, oui, c'est vrai, certains membres de sa famille peuvent voyager dans le temps. Mais aucune famille n'est parfaite ! D'ailleurs, Gwendolyn ne se sent pas vraiment concernée. C'est sa cousine qui est censée développer cette capacité. Sauf qu'un jour, Gwen est prise de vertiges et s'évanouit. Quand elle se réveille, tout semble bizarrement vieux. Comme si elle avait débarqué dans un autre siècle...»

Rose Morte, tome 2 : Trois épines
De Céline Landressie

Couverture Rose Morte, tome 2 : Trois Epines

«France, fin du XVIIIe siècle.
Alors que la révolte gronde aux quatre coins de la France, Rose est rappelée de la cour de Russie. De retour aux côtés de son mentor, elle découvre que la situation vacille également dans l’univers occulte d’Artus.

Les Arimath doivent faire face à de sauvages attaques sur leurs terres, tandis que la grogne contre la noblesse croît d’instant en instant parmi le peuple. Entre la révolution naissante et les prémices d’une guerre au sein du monde obscur, les bouleversements dans l’existence de Rose s’annoncent cataclysmiques. Leurs conséquences risquent fort de faire sombrer en un même chaos les existences des humains aussi bien que des immortels... »

Sorceleur, tome 1 : Le dernier voeu
D’Andrzej Sapkowski

Couverture Sorceleur, tome 1 : Le Dernier Vœu

«Geralt de Riv est un personnage étrange, une bizarrerie de la nature, un mutant qui, grâce à la magie et à un long entraînement, mais aussi grâce à un mystérieux élixir, est devenu un meurtrier parfait. Ses cheveux blancs, ses yeux nyctalopes et son manteau noir effrayent et fascinent. Il parcourt des contrées pittoresques en gagnant sa vie comme chasseur de monstres. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur. Car Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un Sorceleur. Il est unique. Au cours de ses aventures, il rencontrera une autoritaire mais généreuse prêtresse, un troubadour paillard au grand cœur, et une magicienne capricieuse aux charmes vénéneux. Amis d’un jour, amours d'une nuit. Mais au bout de sa quête, peut-être pourra-t-il prononcer son dernier vœu : retrouver son humanité perdue… »

La Dernière Terre, tome 1 : L’enfant Merehdian
De Magali Villeneuve

Couverture La Dernière terre, tome 1 : L'enfant Merehdian

« Un monumental ruban de pierre se dresse en sentinelle au bord des brumes éternelles. Les hommes leur ont donné un nom : la Dernière Terre. Dans la cité-capitale des Cinq Territoires, Cahir, jeune homme frêle, maladif, aux mœurs et aux allures bien éloignées des codes stricts qui font loi autour de lui, subsiste envers et contre la réprobation générale. Il est issu des Giddires, un peuple rejeté, au ban de la paix politique qui unit les autres contrées. Malgré cela, entre intelligence et ingénuité, il parvient à se rapprocher de certains locaux, dont Ghent, fils du Haut-Capitaine à la tête des forces militaires des Basses-Terres. Au fil de ces jours paisibles, s’il advenait un événement capable de bouleverser tous les dogmes établis, quel poids l’existence de Cahir aurait-elle dans la balance des certitudes ? »

Voilà pour ma petite P.A.L du Week-End, qui sera respectée à la lettre (il y a intérêt, non mais) ! En tout, ça fait un total de 4 livres et de 1308 pages, en enlevant du compte les pages lues avant le challenge, évidemment.

Et une petite photo de la P.A.L ;).


*Bilan du Challenge*


Un livre en cours : La trilogie des gemmes, tome 1 : Rouge Rubis
Nombre de pages lues pour le moment : 100
Livres qui attendent d’être lu : 3
Livres finis:

Je n'aurais pas finis le challenge, et je suis super déçue de moi-même..... 100 pages sur 1000, ce n'est pas du tout mirobolant..... Bon, j'ai eu la migraine durant ce week-end, elle me tient depuis vendredi cette *bip*, du coup, lire intensivement fût dur.. J'ai fait de mon mieux mais je me suis surtout reposée... 
Je ferais mieux la prochaine fois, et surtout, que la migraine ne vienne pas, parce que oh, ça va cinq minutes non mais! Je tiens à réussir ce challenge!
Du coup, je pense même le retenter un week-end prochain, parce que je suis vraiment frustrée là! 

Et vous, y participez-vous aussi? 
Si oui, quels livres avez-vous choisi? Avez-vous réussi? Ou jusqu'où êtes-vous allé? N'hésitez pas à me donner le lien de votre challenge, que j’aille y jeter un oeil!
Et si non, quelles lectures avez-vous prévu ce week-end ? Avez-vous déjà lu certains livres que je m’apprête à dévorer lire ?

Bonnes lectures, que vous participiez, ou non, au Week-End à 1000,
A tout bientôt,
Littérairement vôtre,
Nimgarthielle

mardi 26 mai 2015

Book Haul d'Avril #2


Bonjour amis livresques,

On se retrouve dans un nouvel article pour le nouvel Book Haul, qui aura lieu tous les mois, comme je vous l'avez dit dans mon article "Book Haul" précédent( celui de Janvier à Mars). Ce mois-ci sera particulier puisqu'il y aura deux articles "Book Haul" au total puisque j'ai rattrapé le coche en inaugurant la catégorie  avec un méga "Book Haul" de la mort qui tue, rattrapant ainsi le fait de ne pas en avoir fait au tout début du blog!

Après ce deuxième article, les "Book Haul" se succéderont mois après mois, comme il se doit, promis!

Ce "Book Haul" concerne donc le mois d'Avril, qui a touché à sa fin il y a déjà un peu plus de trois semaines. Je ne voulais pas le poster trop rapidement, pour ne pas poster deux "Book Haul" dans la même journée, je préférais donc laisser un petit laps de temps entre les deux articles, sinon, c'était un peu beaucoup trop énorme!

Pendant ce mois d'Avril, il y a eu beaucoup d'achats, mais aussi des cadeaux, car c'était le mois où je fêtais mon anniversaire! Ayant eu vingt-quatre printemps en ce joli mois d'Avril, j'ai été gâtée, même beaucoup, et de ce fait, une bonne partie des livres présentés sont des cadeaux d'anniversaire (je ne remercierais jamais assez ma famille et mes amis d'ailleurs)!

Sans plus attendre, trêve de bavardage, voici une petite photo des jolies acquisitions livresque du mois d'Avril puis, la liste en détail!


Caramba, une grosse pile! Voyons ça de plus près....
Le Book Haul sera découpé encore une fois en trois catégories, car une fois de plus, les achats/cadeaux ont été autant des romans que des bandes-dessinées et des mangas!

Les Romans:



- Sorceleur, tome 5 : La Dame du Lac d’Andrzej Sapkowski (*blabla ému/informatif on* que j’ai gagné lors d’un concours organisé par la maison d’édition Bragelonne, merci à eux ! Même mille merci, cent mille fois merci, ça m’a fait vraiment vraiment beaucoup plaisir  ! Le bonheur total même de recevoir le dernier tome des aventure de mon cher Géralt de Riv ! Pour la mention tome 5 , la raison est en fait que j’ai reçu le grand format, et en grand format, les nouvelles ne sont pas sorties, elles ne sont sorties qu’au format poche et de ce fait, elles ont été placées au début de la saga du Sorceleur, ce qui fait que ce tome 5 grand format correspond au tome 7 en format poche *blabla ému/informatif off).

Les Bandes-Dessinées:



Les Mangas:




Une fois de plus, l'ajout dans ma P.A.L est conséquente mais, pour la plupart, ils ne vont pas faire long feu, grâce aux vacances! A ce stade, je vais finir en ermite et ne plus décoller de mes lectures (oh attendez, ce n'est pas déjà le cas? :p)!

Y'en-a t-il parmi ces ouvrages que vous avez-lu? Si oui, qu'en avez-vous pensez? Certains vous font-ils envie? Et vous, quelles sont vos acquisition livresques pour moi ce mois d'Avril?

N'hésitez pas, comme d'habitude, à commenter l'article,

A tout bientôt,
Littérairement vôtre,
Nimgarthielle

dimanche 10 mai 2015

Elaura, le monde des Distores

Informations

Couverture Elaura, le monde des Distores

Genre : Fantastique
Edition : Hugues Facorat
Parution de l’édition : 28 Février 2015
Nombre de pages : 164
Langue d’origine : Français
Auteur : Caroline Capel
Prix indicatif : 13 Euros

Résumé

« C’est l’histoire d’Élaura, une petite fille qui ne trouve pas sa place, remplie d’envies refoulées.

Accidentellement, elle va découvrir qu’elle a le pouvoir de ralentir le temps, mais elle ne sait pas comment s'en servir.

A 9 ans, elle est loin de mesurer l'ampleur de ce don, et qu'il implique de grandes responsabilités.

Elle comprendra que son destin, comme celui des autres Distores, est de rétablir la justice et l’équilibre des vies humaines.

Pour cela, elle va devoir apprendre à maîtriser "la distorsion du temps".

Tout au long de sa découverte d’une dimension parallèle, où se cache le monde des Distores, elle sera guidée par Sago qui sentira très vite qu’elle a des capacités exceptionnelles.

Il le sait, un jour, elle devra rétablir l’équilibre entre les deux mondes.

Il n’aura pas droit à l’erreur avec cette élève, elle devra être prête, sinon surviendra la fin du monde des Distores. »

Mon avis

Ce roman, je l’ai connu grâce à l’auteur que j’ai pu rencontrer sur Facebook, car elle cherchait à faire connaître son univers. J’ai été de suite enthousiaste car le résumé et le début du livre (que j’avais pu lire lorsque le projet cherchait des financements via My Major Company), m’avait beaucoup plus. De ce fait, lorsque le livre a trouvé un éditeur et est sorti, je me suis empressée de le commander ;
J’ai dû atteindre pour le lire (la même raison que d’habitude, les études,… Ah, la fac, cette chronophage !) mais une fois que le temps me l’a permis, je me suis plongée dans l’univers d’Elaura.
La lecture est très prenante, même un peu addictive, car en deux jours, j’avais fini le roman !
Le plume de l’auteur est simple, sans chichis, et permet d’aller à l’essentiel. Elle colle parfaitement au roman, qui est à la première personne. On suit toute l’histoire à travers les yeux d’Elaura, du haut de ses neufs ans mais aussi, de ses dix-neuf ans, car Elaura plus grande débute l’histoire pour nous compter ce qui lui est arrivé il y a dix ans auparavant. En effet, dix ans plus tôt, un élément changea la vie de la petite Elaura du tout au tout, elle découvrit avec une grande surprise qu’elle avait le pouvoir d’agir sur le temps en l’arrêtant et ainsi empêcher que des choses se produisent. La première fois que cela se produisit, elle était dans la cour de récréation et a vu sa petite sœur se faire embêter par d’autres camarades qui ne voulaient pas la faire jouer avec ce qu’ils tenaient en main (mais, ils lui faisaient miroiter l’objet, qui était une création des petits, une espèce de bonhomme en bois), la fillette voyant cela a vu rouge et a foncé sur les dits « camarades » pour réduire à néant l’espèce de bonhomme en bois. Seulement, Elaura pensait que les enfants allaient réagir, mais il n’en fut rien, elle se retrouva au même endroit que quelques instants auparavant, c’est-à-dire contre un mur, la main sur une pierre violette. Cependant, les enfants qui embêtaient sa petite sœur, Mila, eux, pleuraient, car le bonhomme qu’ils tenaient été bel et bien détruit ! Elaura, qui pensait avoir rêvé l’action, l’avait bel et bien faite.

A partir de là, tout s’enchaîne assez rapidement. Elle va vite être informée de ce qu’il se passe, la nuit même de cette journée où ses pouvoirs lui furent relevés. Elle va se retrouver à Distoria, où Sago, un sage de Distoria, lui apprend tout sur ses pouvoirs et sur ce qu’elle est : Elaura est une Distore, elle fait partie de la neuvième génération (ce qui veut dire que pendant neuf générations, sa famille n’a pas été heureuse) et elle est là pour permettre de rétablir l’équilibre sur terre, grâce à son pouvoir, qui est celui de la distorsion du temps. Elle apprend donc que les Distores sont des maîtres du temps et que Sago sera son maître, celui qui sera là pour la guider et lui permettre de maîtriser ses pouvoirs. Le but qu’elle devra accomplir est de permettre que sa famille et elle-même aient les trois accomplissements qu’il faut pour rétablir l’équilibre : l’amour, la santé et le Savoir.  Au départ, elle n’y croit pas bien sûr, mais, quand elle retourne à Distoria la deuxième fois, elle finit par croire Sago, et commence son entraînement avec lui. Elle fera la rencontre de Charlotte, une autre Distore, plus âgée qu’elle (16 ans plus exactement) et avec qui elle se liera d’amitié.

On apprend aussi au début du livre qu’Elaura est une petite fille qui n’a pas d’amis à l’école et qui est assez solitaire. Elle est sujette aux moqueries de ses « camarades » de classe. Un sujet sensible, et qui me touche énormément, une des choses qui m’a poussée à lire le roman, en plus des pouvoirs d’Elaura, qui lui permettront de prendre confiance en elle. Plus Elaura apprivoise ses pouvoirs, plus elle ne fait plus attention aux autres qui ne font que se moquer d’elle, et elle prend confiance en elle, réalisant qu’elle a un destin à accomplir et qu’elle ne mérite aucunement le rejet que les autres enfants de l’école lui inflige. Cela soulève plusieurs questions, qui sont de plus en plus d’actualités malheureusement, sur le harcèlement scolaire. On voit combien tout cela est dur à supporter, autant pour l’enfant, que pour la famille. Il faut espérer que l’on réagisse sur le sujet, grâce à ce roman, ou du moins, qu’on se demande comment faire face à des élèves qui en rejettent un autre (ou d’autres) car ils sont, soi-disant, différents d’eux….. Un sujet qui émeut beaucoup et qui est bien traité dans le livre.

Par contre, on voit qu’Elaura a bien failli avoir un ami dans sa classe, Martin et là, il est dommage de voir que leur relation n’est pas plus approfondi car elle le mériterait, car on sent que Martin apprécie beaucoup Elaura et on aimerait savoir pourquoi il suit toujours ceux qui la rejette.
Par contre, la relation entre Elaura et sa famille est présente, même beaucoup, ce qui permet de voir combien sa famille est derrière elle, même s’ils ne savent rien de ses pouvoir. C’est même attendrissant de voir combien ses parents et sa sœur tiennent à elle. Ils sont assez démunis face à ce que subit leur fille à l’école, et on les comprend. Ce genre de chose est plus qu’intolérable, surtout quand personne ne réagit (sauf les parents mais un peu tard, cela dit).

Mila, la petite sœur d’Elaura, est la force de la petite fille, qui du haut de ses neuf ans, a déjà beaucoup d’épreuves à franchir. Beaucoup de poids sur les épaules d’une fillette de neuf ans, et on apprend même qu’elle est la première Distore à être aussi jeune, d’habitude, les pouvoirs se révèlent vers l’adolescence. Et là, on se demande bien ce qui a pu se passer pour que ses pouvoirs se déclenchent si tôt. Une question qui reste avec peu de réponse et j’espère qu’on en sera plus par la suite, car, je suis restée sur ma fin à ce sujet.

Autre chose qui manque, en savoir plus sur la mère d’Elaura, car ce personnage est très important, et on ne sait pratiquement rien d’elle. Peut-être allons-nous en savoir plus par la suite ? Je l’espère, car là aussi, les interrogations demeurent.

Voir Elaura plus grande raconter ce qui lui arrive m’a aussi fait poser beaucoup de questions, sur le pourquoi elle raconte son histoire, car on suppose qu’il se passe quelque chose de bien grave dans son monde pour qu’elle en vienne à tout expliquer à partir de là où ses pouvoirs ont débuté, mais, on ne sait pas, ce qui manque aussi mais est un moyen de tenir en haleine ! Dans le deuxième tome, on aura sûrement le pourquoi du comment, ce qui serait super car là, pour l’instant, on ne sait pas grand-chose. On voit bien qu’Elaura à une grande importance dans le monde des Distores, mais on ne sait pas quoi, ou du moins, trop peu.

Le roman passe donc sous silence pas mal de choses et va à la fois un peu trop vite. Certaines choses auraient dû être développées un peu plus (certaines scènes concernant Sago, des choses sur la Maman d’Elaura, ..)

Cela dit, c’est un roman sympathique en tout cas, que j’ai pris plaisir à lire. L’histoire est prenante et émouvante. Les pouvoirs des Distores sont bien trouvés, originaux même. Je me suis facilement mise à la place d’Elaura pour qui j’ai beaucoup compati, car vivre ce qu’elle vit, surtout à l’école, n’est pas du tout agréable. Il est agréable de voir combien elle s’épanouie grâce à ses pouvoirs fraîchement découvert ! Je suis intéressée par la suite en tout cas, pour savoir ce qu’il va advenir d’Elaura, de sa famille mais aussi de Charlotte et de Sago.
Pour un premier roman, il est en tout cas réussi.
Un roman pour tous, petits et grands, qui permet par certain côté, de faire réagir mais aussi (et surtout), de rêver !

Ma note

Et vous, l’avez-vous lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à me faire part de votre avis en dans les commentaires.

A tout bientôt,
Littérairement vôtre,
Nimgarthielle

vendredi 8 mai 2015

Bilan du moi d'avril

Bonjour amis livresques,

Voici enfin un bilan lecture! Je n'en avais pas fait pour celui de mars, faute de temps, là, je me rattrape enfin (surtout que je suis en vacances, j'ai enfin le temps)!
Le mois d'avril fut pauvre en lecture, même si les vacances ont commencé à la moitié du mois.... J'avais encore beaucoup de travail à faire pour les cours, surtout des révisions, en vue des derniers partiels de l'année, de ce fait, la lecture s'est faîte rare, sauf la lecture de mes cours, bien évidemment, mais ce ne compte pas dans un bilan (c'est dommage, car ce sont de jolis pavés!). Je pensais avoir du répit et me tenir à mon plan de lecture fait en Mars (qui a aussi capoté pour les même raison. Vive la Fac!), mais que nenni!
Là, heureusement, je suis enfin en vacances, depuis mi-avril, et enfin je profite du temps que j'ai pour lire (surtout depuis fin du mois d'avril).
Cependant, en avril, après les deux dernières semaines de cours, je n'ai pas rattrapé mon retard de lecture....
La fatigue accumulée, le besoin de me vider la tête, ont eu raison de mon rythme de lecture!
Cela dit, j'ai quand même pu avancer dans mes lectures, alors trêves de bavardages, les voici:

Pendant le mois d'Avril j'ai lu:

En roman:

Hunger Games, tome 2: L'embrasement de Suzanne Collins [Lien vers la chronique]

 

Un deuxième tome autant coup de cœur que le premier, si ce n'est plus, car les personnages sont encore plus développé. Vraiment, j'ai adoré du début à la fin et il me tarde de lire le troisième tome!

Le jeu de l'amour et du hasard de Marivaux:

 

Une pièce de théâtre qui était une lecture obligatoire pour les cours mais que j'ai lu avec plaisir. Elle est remplie d'humour et il y a une sorte de jeu de chat et la souris entre Silvia et Dorante qui m'a beaucoup plus. Comme les deux protagonistes, qui sont promis l'un à l'autre, ne savent pas que celui qui se tient en face de l'autre est son/sa promis(e) (puisqu'ils sont tous deux déguisés en femme pour de chambre, pour elle, et en valet pour lui, et ce pour, pour voir si ils peuvent se plaire), cela crée des situation comiques et m'a fait beaucoup rire.
Une pièce de théâtre que je recommande chaudement, très plaisante à lire!

Rose Morte, tome 1: La Floraison de Céline Landressie (en cours à l'heure actuel):


Un roman que j'ai débuté en mars, vers mi-mars, mais que j'ai dû mettre en pause, suite à mes études, et pareil en avril mais, franchement, je l'adore! La plume de Céline Landressie est magnifique, on est tout de suite plongée dans l'histoire, on vit intensément ce que vit Eileen, c'est tout bonnement magnifique!
Je suis encore en train de le lire à l'heure actuelle, et croyez-moi, maintenant que je peux lire comme je le souhaite, il ne va plus faire long feu. Je pourrais ainsi lui faire une belle chronique!
D'ores et déjà un coup de cœur, à n'en pas douter.
Je vous le conseil!

En manga:

Jusqu'à ce que la mort nous sépare, tome 1 de Takashige Hiroshi et Double-S:


Une série de manga que j'avais déjà lu, grâce à la bibliothèque près de chez moi, il y a près de six ans,  que j'avais adoré mais que je n'avais pu continuer (la bibliothèque avait jusqu'au tome 11.....) Du coup, je la reprends (enfin) depuis le début, pour me remettre dans le bain, et la continuer!
En relisant ce tome 1, j'ai eu à nouveau LE coup de coeur! Un manga rempli d'action, avec un scénario génial! Je vous le conseil, là encore. [La chronique sera faîte d'ici quelques temps]

Livres abandonné:

    

Le mariage de Figaro de Beaumarchais
Les confessions de Jean-Jacques Rousseau
Manon Lescaut de l'Abbé Prévost

Ces trois livres étaient à lire pour les cours, mais je n'ai pas eu le courage de les finir... Je les ai tous commencé, mais leur histoire m'a, à chaque fois, ennuyée. J'ai préféré les laisser de côté et me concentrer sur mes révisions, plutôt que de perdre mon temps à lire ces ouvrages, qui m'ennuyaient plus qu'autre chose (je m'en suis tiré avec des résumés lors de mes partiels....).

Pris un part un, je peux dire que Le mariage de Figaro ne m'a pas fait rire, je l'ai trouvé très lourd, et assez confus.

Ensuite, pour Les confessions, la vie de Rousseau m'a passablement ennuyé, et même son écriture. D'accord, il lui arrive des choses assez intéressantes, mais, il n'y a rien dans son écriture qui me poussait à continuer. Je n'ai pas accroché avec son style.

Et pour finir, Manon Lescaut, le pire du pire, je n'ai pas tenu plus d'une vingtaine de pages... Le personnage central, Des Grieux, m'a de suite agacé. Pour tout dire, j'avais même envie de le gifler pour qu'il se réveille et cesse de penser à celle qu'il aime, qui ne fait que le faire courir à sa perte. Il se laisse berner par son amour pour Manon, qui elle aussi m'a agacée au plus haut point. Des personnages insupportables, pour une histoire qui n'est que celle d'un amour à sens unique au final (on sent très vite que Manon profite de Des Grieux). J'ai préféré donc passé mon chemin devant tant d'ennui. 

J'avoue même être déçue, je pensais qu'ils allaient tous trois me plaire.
Cela dit, j'ai un peu honte de ne pas les avoir fini, car ce sont des classiques tout de même, mais, très honnêtement, ces trois-là étaient soporifiques au possible. Peut-être n'était-ce pas la bonne période pour les lire, trop de pression, et pas assez de répit pour apprécier la lecture, c'est possible. Je persévérerais mais pas tout de suite, pour le moment, je suis assez réticente.

Les deux Van Gogh d’Hozumi (manga) :

deux-van-gogh-glenat

Ce manga m'avait fait de l'œil dans ma librairie bd/mangas/comics préféré. Les dessins étaient très beau et le fait qu'il traite de Vincent Van-Gogh m'a tout de suite intéressée, car Van-Gogh est un de mes artistes préférés, et même, mon petit chouchou, alors forcément, il a atterrit dans ma bibliothèque.
Je n'ai pas résisté et je l'ai vite commencé. Au bout d'une dizaine de pages, j'ai été agacée par le manque de respect vis-à-vis de la réalité historique de la vie de Van Gogh et de son frère, de ce fait, j'ai eu du mal à continuer. Pourtant, je l'ai fait, mais juste dix pages de plus, car trop de liberté prise sur une histoire vraie d'un artiste que j'aime énormément m'a été plus que pénible. La vie des deux frères dans le manga ne reflète que très peu la vérité vraie. Pour moi, ce manga est à fuir, sauf si vous appréciez les prises de liberté vis-à-vis de la réalité historique mais pour moi, ça ne passe définitivement pas. Tellement pas, que je l'ai revendu. Ce que je fais rarement, pour vous dire combien le manga m'a déçue.

Au niveau de mon challenge Good Reads, j'avance doucement, mais sûrement : 7% (Soit 11/150. Je vais profiter de mes vacances pour exploser le challenge)!


2015 Reading Challenge

2015 Reading Challenge
Nimgarthielle has read 12 books toward a goal of 150 books.
hide

Le mois d'avril fut donc peu productif en lecture, ce qui me chagrine, mais ce mois de mai qui commence le sera lui bien plus, c'est certain! Je mets mon temps à profit pour carburer, et vous livrer un bilan lecture de mai bien plus fourni que celui-ci!

En mai, je prévois de lire:

- Rose Morte, tome 1: La Floraison de Céline Landressie (ou plutôt, le finir)
- Rose Morte, tome 2: Trois épines de Céline Landressie
- Elaura, le monde des Distaures, tome 1 de Caroline Capel (il est même déjà lu, la chronique est pour bientôt)
- Le Sorceleur, tome 1: Le Dernier voeur d'Andrzej Sapkowski
- Le cœur de l'inventeur, tome 1: Rébellion d'Andrea Cremer

Cette fois, rien ne me retiens, je vais pouvoir me tenir à ce que je me fixe!
J'espère même pouvoir en ajouter, mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs, n'est pas?!

Récapitulatif lecture:

Nombre de livres lus: 2 et demi
Nombre de livre abandonné: 4
Nombre de pages lues: 625 (je ne compte pas les livres commencés et arrêtés, bien sûr!)
Avancement du challenge Good Reads: 7%

Et vous, qu'avez-vous lu durant le mois d'avril ? Avez-vous lu les livres du bilan (ou ceux prévus)? Si oui, qu'en avez-vous pensez?

Je vous souhaite à tous de très bonne lecture,
À tout bientôt,
Littérairement vôtre,
Nimgarthielle

jeudi 7 mai 2015

Book Haul de Janvier, Février et Mars! (Rien que ça) #1


Bonjour amis livresques,

Comme vous le savez, ma passion livresque est dévorante, au point que mon porte monnaie en souffre très (trop selon lui) souvent. Je passe souvent dans diverses librairies (ou même sur internet, qui foisonnent de bons plans en livres d'occasions) et en ressort rarement les mains vides.
De ce fait, je me suis dit que j'allais faire une nouvelle rubrique, concernent mes achats (ainsi que les livres que je reçois en cadeaux, ou que j'ai reçu grâce à des concours)!

Ainsi, je partagerais avec vous mes nouvelles acquisitions livresques,chaque mois.

J'inaugure la partie Book Haul avec de gros achats fait il y a quelques mois, plus précisément étalé entre le mois de Janvier, le mois de Février et celui de Mars. Il s'agit d'un mélange de livres, bande-dessinées et de mangas!
Je ne sépare pas en plusieurs mois, je mélange tous les achats, soyons fous!
Pour que vous puissiez voir de quoi chaque livre parle, j'ai mis un lien à chaque titre vers Livraddict, qui permet ainsi de voir le résumé, vous vous y retrouverez mieux ainsi, je pense.
Oh, et puis, une image de la pile d'acquisition livresque avant de commencer! Tadaaaaa:



Hum, ça ressemble plus à plusieurs petits montagnes de livres, qu'à une pile là en fait..... Mais, vu la grandeur de la pile, il était impossible de tous les faire tenir (Quoi? J'ai craqué? Ah mais non, pas du tout! Bon, si ok, je l'avoue, j'ai un peu craqué beaucoup). Bref, passons aux choses sérieuses, voici les titres de mes acquisitions livresques de ces trois mois:

Tout d'abord, les livres avec:






- Les voies d'Anubis de Tim Powers
- Mothership, tome 1 d'Isla Neal et Martin Leicht
- Final Fantasy X 2.5 de Kazushige Nojima
- Maeve Regan, tome 4 (A pleines dents) et 5 (sur les dents) de Marika Gallman
- Le secret de l'inventeur, tome 1: Rébellion d'Andra Cremer
- Witch Song tome 1 et tome 2 (Witch Born) d'Amber Argyle
- Chroniques du monde émergés tome 1 (Nihal de la terre du vent) et 2 (La mission de Sennar) de Licia Troisi
- Insaisissable, tome 2 (Ne m'échappe pas) et 3 (Ne m'abandonne pas) de Tahere Mafi
- La sélection, tome 1 de Kiera Cass
- L'empire brisé, tome 1: le prince écorché de Mark Lawrence
- Le cycle d'Avalon, tome 1: Les dames du Lac de Marion Zimmer Bradley
- L'ange de la nuit, tome 1: La voie des ombres de Brent Weeks
- Les chroniques des Ravens, tome 1: AubeMort de James Barclay
- Les sept lames, tome 1: L'antre des voleurs de David Chandler
- Haut-royaume, tome 1: Le chevalier de Pierre Pevel
- Les lames du cardinale tome 1 (Les lames du cardinal) et 2 (L'alchimiste des ombres) de Pierre Pevel
- The book of Ivy, tome 1 d'Amy Engel
- Renégat, tome : Le chevalier rouge de Miles Cameron
- La dernière terre, tome 1: L'enfant Merehdian de Magali Villeneuve
- La première loi, livre I: Premier sang de Joe Abercrombie
- Les Kerns de l'oubli, tome 1: l'Exil de Feldrik Rivat
- Iluvendan, tome 1: Rencontre avec Gaeria de Nicolas Debandt et Marc-Antoin Fardin
- Xénome de Nicolas Debandt
- Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, tome 1: L'alchimiste de Michael Scott
- Elaura, le monde des Distores, tome 1 de Caroline Capel
- La quête d'Ewilan, tome 2: Les frontières de glace de Pierre Bottero
- Chroniques des Dieux, tome 1: L'ombre de l'assassin de James Clemens
- L'assassin royal, tome 2: L'assassin Royal de Robin Hobb
- Drenaï, tome 5: La légende de Marche Mort de David Gemmell
- Chroniques des enchanteurs, tome 1 (16 lunes) et tome 2 (17 lunes) de Kami Garcia et Margaret Stohl
- Rose morte, tome 1: La Floraison de Céline Landressie
- Le livre de Saskia, tome 1: Le réveil de Marie Pavlenko 

Puis, les bandes-dessinées:



- Ekhö, monde miroir tome 1: New-York de Christophe Arleston (au scénario) et Alessandro Barbucci (au dessin)
- Elfes, tome 1: Le cristal des elfes bleus de Jean-Luc Istin (au scénario) et Kyko Duarte (au dessin)
- Samuraï, tome 1: Le coeur du prophète de Jean-François Di Giorgio (au scénario) et Frédéric Genêt (au dessin)
- Le sang du dragon, tome 5 à 9 de Jean-Luc Istin (au scénario) et de Stéphane Créty (au dessin)

Et enfin les mangas:



- C'était nous, tome 1 de Yuki Obata
- Happy Marriage?!, tome 1 de Maki Enjoji
- Jusqu'à ce que la mort nous sépare, tome 1 à 5 de Double S (au dessin) et Hiroshi Tagashige (au scénario)
- Fullmetal Alchemist, tome 20 à 23 d'Hiromu Arakawa
- Bride Stories, tome 4 de Kaoru Mori

À noter que j'ai craqué, je me suis abonnée à France Loisir en Janviers. Ce club autour des livres me tente depuis un long moment, de ce fait j'ai franchit le pas avec leur offre de bienvenue très alléchante. Je ne regrette pas de l'avoir fait! La dévoreuse de livres que je suis est comblée, il y a du choix, et ça me plaît beaucoup. Bien entendu, je continuerais à me fournir dans des endroits divers et variés mais France Loisir ajouté un plus pour satisfaire mes envies livresques. Là bas, j'ai craqué pour:

- L'héritière des anges de Florence Roche
- Tu me manques d'Harlan Coben
Le secret des rois de Steeve Berry (série Cotone Malone)
- Nikki Heat, tome 4: Coeur de glace de Richard Castle (ou plutôt, des scénariste de la série "Castle")
- Valisar, tome 1 de Fiona McIntosh
- Rigante, tome 1 de David Gemmel
- Guinevere, la dame blanche de Jean-Louis Fetjaine
- La sélection, tome 2 de Kiera Kass
Et voilà pour ce book-haul, assez conséquent, je l'avoue! Il a beau s'étaler sur trois mois, ça fait un beau (énorme) rajout dans ma P.A.L qui ne désemplit pas! Désemplira-t-elle un jour? Là est la question.. Cela dit, pour moi, c'est un réel plaisir d'être entourée d'autant de livres et de voir que j'en ai autant à lire.

J'espère que cet article vous aura plu, vous aura donné des idées ou peut-être avez-vous lu certains titres que j'ai acquis dans ce Book Haul, et dans ce cas, n'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, je serais ravie de savoir votre avis (d'ailleurs, n'hésitez pas à laissez un petit mot, même si vous ne les avez pas lu, cela va de soi )!

A tout bientôt,

Littérairement vôtre,
Nimgarthielle